Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous
Tous les commentaires
16
QUATRIÈME MUR (LE)
THEATRE PARIS-VILLETTE
Jusqu'au samedi 26 mai

Revenir au descriptif du spectacle
Claire L. a écrit le 24/05/2018 à 12h43
      Note =
    C'est une pièce forte qui s'appuie sur le magnifique roman de Sorj Sallandon que j'avais adoré. La mise en scène est très travaillée et originale et mêle vidéo et théâtre, mais un peu trop à mon goût. cela se fait un peu aux dépens du théâtre. De même le dispositif qui place les actrices entre deux panneaux de tulle est un peu artificiel et gênant à la longue. En revanche, la musique est magnifique et sublime le récit.
    C'est fort et émouvant mais parfois un peu trop artificiel et intellectualisé pour vraiment toucher.
CathG a écrit le 22/05/2018 à 13h10
      Note =
    Comment monter une tragédie, Antigone dans un contexte de drame absolu à Beyrouth, le tout avec une troupe de comédiens de différentes confessions ?
    la fiction et la réalité se rejoignent dans une violence assourdissante. Le mélange cinéma et théâtre se complètent parfaitement et renforce toute l'intensité du sujet. La violence côtoie la douceur. Le chant apporte une touche de fragilité qui nous émeut et nous bouleverse; et pour une fois, le port du micro est un vrai plus. Il faut absolument voir ce spectacle
Isabelle C. a écrit le 18/05/2018 à 09h00
    Note =
    Quelle claque ! Une mise en scène suprenante et très réaliste pour une sujet fort. On en prend plein les yeux et les oreilles et on en sort KO. A voir absolument.
jpierre a écrit le 17/05/2018 à 08h00
      Note =
    Cette épopée artistique dans ce pays en pleine tourmente, nous montre la ténacité du chef de projet. Malgré tous les problèmes, elle travaille à son projet, jusqu'à cette fin dramatique. Les comédiens nous font partager ces émotions et leur révolte. C'est dur, c'est fort, à ne pas rater!
Isabelle B. a écrit le 17/05/2018 à 07h55
      Note =
    admirable ! des acteurs / chanteurs excellents, une mise en scène exeptionnelle mettant en valeur l'essentiel de ce très beau texte poignant. ne ratez pas ça...
Vincent Z. a écrit le 16/05/2018 à 17h39
      Note =
    nous n'avons pas accroché à cette pièce
    bien sûr la fin est terrible et émouvante et les acteurs sont convaincants ...
Jean-François Fouque (j2f.) a écrit le 14/05/2018 à 16h50
      Note =
    .
    Ce spectacle illustre avec puissance et réalisme,
    les lourdes divergences et incompréhensions de
    groupes humains, induisant massacres et crimes
    historiques ! Le dispositif scénique performant et
    parfaitement adapté augmente l'expression du fil
    conducteur, parfois un peu tortueux.
    .
    j2f.
    .
Martine DD a écrit le 12/05/2018 à 07h24
      Note =
    C'est une mise en abime de la tragédie à plusieurs niveaux dans des dimensions individuelles et collectives. La pièce se joue sur scène qui vient s'incruster dans l'image tournée à Beyrouth. La musique est présente comme cri du coeur. C'est bouleversant.
Annie C. a écrit le 11/05/2018 à 11h57
      Note =
    Sublime.
    La mise en scène avec ces films réalistes et des comédiens habités par leur rôle et comme intégrés dans l'image, accompagnés du chanteur-musicien qui rend parfaitement l'ambiance, nous offrent un spectacle exceptionnel destiné à un public averti.
Valérie B. a écrit le 11/05/2018 à 09h04
      Note =
    Pièce forte sur le vivre ensemble au Liban des années 80. La mise en scène est superbe, la musique top et les comédiens sont excellents. la fin est rude ( mais si vous connaissez l'histoire de l auteur ou du Liban, ce n'est pas une surprise)
psylvia a écrit le 11/05/2018 à 02h41
    Note =
    Moi qui connais Antigone par coeur, et qui ai tellement aimé le Liban visité il y a quelques années,j'ai été bouleversée dès les premières minutes par cette mise en fusion des deux, où sont mêlés aussi théâtre musique et cinéma sur écran transparent,entre passé et présent.
    Réconcilier les nationalités, les religions, les conflits le temps d'une représentation ? ...
    C'est la guerre de 82, aux tristes résonances de Sabra et Chatila, qui en surgit, avec violence sur des visions d'apocalypse et fond de musique lancinante, obsédante.
    On ne sort pas indemne d'un spectacle pareil. Noir, grand silence mortel, le public n'applaudit pas tout de suite, lui aussi touché au coeur par les balles des snipers.
Sandra B. a écrit le 18/05/2018 à 01h23
      Note =
    Quel choc cette pièce...
    Le premier tableau plante le décor.
    La salle est plongée dans le noir. On aperçoit la lumière d'une lampe torche et on entend une voix douce de femme qui s'approche. Elle semble s'adresser à quelqu'un. Puis doucement la lumière s'allume sur la scène, pour éclairer, avec beaucoup de pudeur, un homme, le torse nu.
    Cet homme c'est Sam, metteur en scène juif. Il se tient debout, les éclairages entre ombre et lumière, nous dévoilent un être affaibli. Il est atteint d'un cancer et va mourir.
    Il a appelé sa meilleure amie pour lui demander de terminer la mise en scène de sa dernière pièce "Antigone" de Jean Anouilh, à Beyrouth. Les comédiens sont composés de chaque communauté résidant sur place.
    Le lieu, un vieux cinéma désaffecté.
    C'est dans un climat de guerre que la narratrice tente cet exploit.
    On y côtoie tout un peuple dans la tourmente.
    De part cette violence, différentes émotions la traversent.
    Mais est-il possible de faire oublier l'horreur à un peuple en souffrance à travers un événement culturel ? Est-ce que le rêve tient encore une place dans une telle barbarie et peut-on s'en échapper, ne serait-ce que l'espace d'une heure, quand l'esprit de survie tient toute la place ?
    Va-t-elle réussir à monter cette pièce et s'en sortira-t-elle indemne ?
    Au théâtre le quatrième mur est un mur imaginaire qui sépare le public de la scène.
    La mise en scène est composée de deux rideaux sur lesquels passe un film où l'on rencontre les divers personnages. Certains ne sont pas présents. Ils ont été filmés à Beyrouth et interviennent à travers l'image. Ce qui nous fait encore plus entrer dans l'univers de la guerre et le ressenti de ce peuple. La narratrice et les autres comédiens naviguent entre les deux.
    Sur le côté, un musicien, Sam, à la guitare. Il chante un chant torturé et puissant. Il joue à merveille et nous livre une magnifique version de « The Sound of Silence" de Simon & Garfunkel.
    C'est puissant, bouleversant, touchant et majestueux.
    J'y retournerai bien tellement j'ai aimé.
    Ce style de pièce est dans l'esprit de ce théâtre qui nous offre, régulièrement, une très bonne programmation.
    Je vous conseille vivement d'aller voir cette pièce.
Christine L. a écrit le 10/05/2018 à 10h58
      Note =
    Très belle mise en scène sur la guerre au Liban à travers une répétition d'Antigone. Que des trouvailles vidéo pour illustrer ce chaos. De très belles musiques magnifiquement interprétées. Des comédiennes lumineuses qui racontent la guerre, les combats et l'enfance broyée. Texte et spectacle engagés à découvrir rapidement
Marie L. a écrit le 05/03/2017 à 12h08
      Note =
    excellente pièce
    très belle mise en scène
    acteurs habités par les personnages
Daniel - Alain N a écrit le 03/03/2017 à 22h12
      Note =
    Une magnifique adaptation du roman de Sorj Chalandon .Le chaos au Liban ( les différentes confessions religieuses en guerre , l'armée israélienne) et cette intention d'y jouer l'Antigone de Jean Anouil . L'utilisation de film ,de vidéo : un artiste chanteur et musicien , tout cela apporte une force au texte. A voir
Aicha F. a écrit le 02/03/2017 à 00h19
      Note =
    Magnifique adaptation du roman et un énorme coup de coeur pour la mise en scène d'une inventivité et d'une subtilité rares. Un grand moment de théâtre à ne pas rater.
Haut