Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


THÉÂTRE DU ROND-POINT

2 bis, avenue Franklin-Roosevelt
75008 PARIS
M° Franklin Roosevelt / Champs-Élysées
Tél: 01 44 95 98 21
Web: www.theatredurondpoint.fr

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)





-
Les spectacles
13
À VIF  
COMÉDIE DRAMATIQUE
Jusqu'au dimanche 1 octobre

Combien parviennent jusqu’à la porte? Kery James, rappeur et poète humaniste, écrit une joute en phase avec le monde: deux avocats s’affrontent, les voix de "deux France" opposées, nantis et délaissés. Une agora passionnée pour un théâtre politique, radical.

BELLA FIGURA
COMÉDIE DRAMATIQUE
Jusqu'au dimanche 31 décembre

"Je n’ai jamais raconté d’histoires dans mes pièces, on ne sera pas surpris qu’il en aille encore ainsi." Yasmina Reza compose le tableau moqueur d’un monde dont les fondements s’effritent: chacun fait « bonne figure » jusqu’à l’effondrement.

ÇA VA ?
COMÉDIE
Jusqu'au dimanche 3 décembre

L’un dit : « Ça va ? » et tout dégénère. Ça percute, dégringole, se fâche, riposte. Les saynètes vives, lancées à toute allure, naissent de l’incongruité de l’échange le plus banal au monde. Grumberg s’attaque au « çavavirus ».

CHRISTOPHE ALÉVÊQUE REVIENT QUAND MÊME #1
TEXTES
Jusqu'au dimanche 22 octobre

Humoriste engagé, dégagé, à la marge, en clown dérisoire ou missionnaire, Christophe Alévêque décortique le monde et tout ce qu’en dit la presse. Les élections, les faits divers, la crise. Il livre une revue de presse actualisée chaque soir, sans gilet pare-balles.

CINQ COUPS DE L'OULIPO #2 (LES)
TEXTES
Jusqu'au samedi 21 octobre

La troupe des Oulipiens revient s’adonner au sport assis de l’écriture libre avec contraintes. De ces jeux littéraires jaillissent des pépites : ils triturent les mots. Ils promettent cette fois-ci de faire participer le public à leurs travaux délectables.

COMPARUTION IMMÉDIATE
TEXTES
Jusqu'au dimanche 22 octobre

Justice en France, une loterie nationale. La journaliste Dominique Simonnot a écrit pour Libération et Le Canard enchaîné des chroniques judiciaires savoureuses, Carnets de justice ou Coups de barre. La scène se transforme en prétoire : au public de juger la justice de son pays.

GALA
DANSE
Jusqu'au dimanche 15 octobre

Jérôme Bel choisit de mêler des professionnels et des amateurs de tous âges et de toutes origines sociales et culturelles. Dans cette danse, pas de corps semblables, formatés, mais une fête, un tour de force féroce, divertissant, radical.

NOSTALGIE DES BLATTES (LA)
COMÉDIE DRAMATIQUE
Jusqu'au dimanche 8 octobre

Elles ont refusé les interventions chirurgicales: elles s’exposent au monde, comme rescapées dans un musée de vraies vieilles naturelles. Au final, deux sexagénaires, sous des drones, dans un futur proche, espèrent un visiteur…

NOVECENTO - Rond Point  
TEXTES
Jusqu'au dimanche 1 octobre

Année 1900, les marins découvrent le nourrisson dans une caisse en bois. Elle est posée sur le piano de la salle de bal du paquebot. On appelle le gosse Novecento. Parce que c’est l’enfant du nouveau siècle. Il grandit dans la salle des machines, entre l’Europe et l’Amérique. Son pays, c’est l’océ...

SULKI ET SULKU
COMÉDIE
Jusqu'au dimanche 10 décembre

Crois-moi, se sentir idiot, c’est une belle découverte. Sortis de la pièce Musée Haut, Musée Bas, Sulki et Sulku ont ressenti le besoin de continuer à discuter : « Je ne suis pas parvenu à les en empêcher » dit Jean-Michel Ribes, qui a retranscrit leurs conversations.

UN ALBUM
TEXTES
Jusqu'au dimanche 5 novembre

Lætitia Dosch, désopilante, incarne des gens, inconnus et normaux, tous extraordinaires, croisés lors de son tour de France. Pôle emploi, castings, salles de sport, la rue, les hôpitaux. Elle offre un voyage humaniste, hilarant miroir du monde moderne.

VOUS N'AUREZ PAS MA HAINE
TEXTES
Jusqu'au dimanche 10 décembre

Bataclan 2015, Hélène Leiris tombe sous les balles des terroristes. Antoine Leiris, journaliste et écrivain, signe alors une lettre qu’il titrera Vous n’aurez pas ma haine. Raphaël Personnaz raconte un combat intérieur, une reconstruction.

WE LOVE ARABS  
DANSE
Jusqu'au dimanche 8 octobre

Un Juif et un Arabe : ils dansent, s’apprivoisent, ils commentent… Leurs mouvements et leur lutte, drôle de combat sensuel, illustrent les conflits fratricides. Avec une ironie fracassante, ils font tomber les murs entre les communautés.

Haut