Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Magazine Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.


MC 93 BOBIGNY
1 boulevard Lénine
BP 71
93000 BOBIGNY
M° Bobigny-Pablo Picasso
Tél: 01 41 60 72 72
Web: www.mc93.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)



Créée en 1974, la maison de la culture de Seine-Saint-Denis accompagne la création du nouveau département de la Seine-Saint-Denis. Après six années de préfiguration confiée au centre dramatique national d'Aubervilliers, Claude-Olivier Stern dirige une action culturelle pluridisciplinaire. Dans les années 80, la politique de la maison de la culture se recentre sur le spectacle vivant au niveau national et international, et sur le développement des publics du département. Appelé MC93 Bobigny en 1985, la maison est alors dirigée par René Gonzalez qui met en place le Centre international de création et de diffusion artistiques. Remplacé par Ariel Goldenberg en 1989, le MC93 est dirigé par Patrick Sommier depuis le 1er novembre 2000. 
Lieu de création et de production, le MC93 est une véritable fabrique de spectacle vivant où les oeuvres des artistes français alternent systématiquement avec celles d'autres créateurs venus d'autres pays dans une sorte de grand livre des littératures mondiales. Alternant spectacles classiques et contemporains, le MC93 s'efforce de replacer la danse, la musique ou le théâtre dans la culture profonde de notre société. Depuis Depuis quelques mois je me prépare à diriger la MC93 à partir du 1er août 2015. Après avoir dirigé avec Vincent Baudriller pendant 10 ans le Festival d'Avignon, Hortense Archambault est la nouvelle directrice.
-
Les spectacles à l'affiche actuellement ou à venir prochainement
2
COLONEL DES ZOUAVE (LE)
COMÉDIE DRAMATIQUE
A partir du mardi 4 juin

Première apparition de Robinson, le héros récurrent par lequel s'exprime Olivier Cadiot, en maître d'hotel-majordome zélé, obsédé par son désir de perfection dans le service, cherchant à contrôler tout ses faits et gestes, méticuleux et délirant qui confine à l’auto-exploitation.

NOUS NE POUVONS CONNAÎTRE LE GOÛT DE L'ANANAS...
SPECTACLE VISUEL
A partir du jeudi 20 juin

Pour cette sixième tranche d'ananas (après Boris Lehman cinéaste, Hubertus Biermann musicien et comédien, Georges Appaix danseur, André S. Labarthe critique et documentariste, Vinciane Despret philosophe), c’est le chorégraphe Josef Nadj, qui entre autobiographie et autofiction, partage ses rencon...

Haut