Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Magazine Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Photo: D.R.

Public
Averti
Sujet
Difficile



JOHN
(moyenne sur 10 notes)
COMÉDIE DRAMATIQUE texte de Wajdi Mouawad, une mise en scène de Stanislas Nordey, avec Damien Gabriac et Margot Segreto (en alternance) Julie Moreau.
Ce texte, un des tout premiers écrits par Wajdi Mouawad en 1997, est mis en scène par Stanislas Nordey dans une esthétique volontairement minimaliste et frontale. Il nous invite à pénétrer dans la tête et dans le corps de John, un être bien vivant qui exprime sa solitude, son désespoir, sa colère. A l’origine de ce texte, il y a une commande dont le thème était l’intolérance. Wajdi Mouawad a choisi de "retourner" cette question pour défricher un terrain peu exploré : l’intolérance envers soi-même. Qu’est-ce qui fait que tant de jeunes gens ne supportent plus "la vie" ?

-
Réserver des places
THÉÂTRE DES QUARTIERS D'IVRY Manufacture des Œillets
1 place Pierre Gosnat
94200 IVRY-SUR-SEINE
M° Station Mairie D'Ivry
Tél: 01 43 90 11 11
Web: www.theatre-quartiers-ivry.com

 > Plan d'accès (Google Maps)
 > Plan du métro (RATP)
Voir tous les détails
CONDITIONS GRAND PUBLIC
Durée 1h00.

CONDITIONS ADHERENTS
Profitez d'invitations et/ou de tarifs réduits (jusqu'à 70%) sur tous nos spectacles.

Renseignement au 01 43 72 17 00.

Voir comment adhérer
Notes des adhérents
1
1
6
2
0
Derniers commentaires des adhérents
  > Laure S. a écrit le 14/04/2019 à 08h24
    Note =
    Le mal être d'un jeune qui le cri à la face du monde, devant une caméra jusqu'à l'acte fatal, avec talent.
  > Claire S. a écrit le 13/04/2019 à 20h17
      Note =
    Contrairement aux précédents commentaires nous avons été subjugués par le désarrois de ce jeune magistralement interprété.
    L'intervention de la sœur ne nous a pas paru indispensable.
    Nous vous recommandons cette pièce
  > Virginie L. a écrit le 11/04/2019 à 18h08
      Note =
    Contente d'avoir vu cette pièce de jeunesse de Wajdi Mouawad qui est une belle introduction à ces autres réalisations.
    Une pièce qui s'adresse à la fois aux adultes pour les alerter sur les maux des ados qui peuvent nous sembler anodins (chagrin d'amour, mal-être, solitude...) mais peuvent mener au pire ; et également aux ados, que l'auteur tente de sensibiliser par la voix de la sœur, sur le fait qu'en réalité "tout passe toujours" (mais il n'y a que l'expérience pour nous l'inculquer)
    Une pièce qui doit probablement faire écho auprès de ce jeune public car j'ai vu plusieurs ados pleurer. Personnellement, l'interprétation de cette pièce dans sa langue québécoise d'origine ne m'a pas permise d'être aussi touchée par la force du texte qu'elle n'aurait dû.
  > Daniel - Alain N a écrit le 11/04/2019 à 14h18
      Note =
    C'est un sujet rarement traité : le suicide des jeunes. Le texte décrit assez bien cette phase suicidaire :la rupture avec le milieu familial, la souffrance, la solitude voire l'isolement , puis cette rupture amoureuse qui va tout déclencher. Par instant on a accès à son intériorité , là j'ai été touché .. Toutefois les cris exprimant sa colère, son mal être m'ont rarement touché, avec moult détails sur des faits. L'ensemble m'a semblé un peu décousu. J'ai bien en tête que c'était la première ...... ( pas toujours abouti) La présence de sa sœur ainée à la fin est intéressante: ses propos autour de son incompréhension face au suicide
  > Sylvie G. a écrit le 11/04/2019 à 12h33
      Note =
    Assis devant une caméra dans sa chambre d'étudiant, un décor gris crayonné, un adolescent (Damien Gabriac) se livre à un exercice profondément dérangeant: énoncer les motifs qui l'ont convaincu de mettre fin à ses jours....
    Il veut laisser à sa famille une parole pleine de rancœur, de haine et d'amertume.
    Des cris, des pleurs, des lamentations, rien ne nous est épargné ; c'est dérangeant, peut-être trop.
    Texte parfois un peu trop répétitif....
Voir tous les commentaires
Haut